Le Groupe d'Australie

Lutter contre la prolifération des armes chimiques et biologiques. Renforcer la sécurité mondiale

Assemblée plénière 2000 du Groupe de l’Australie

Du 2 au 5 octobre, un ensemble de pays opposés à la prolifération des armes chimiques et biologiques (ACB), appelé Groupe d’Australie, a tenu des consultations informelles à Paris. Le Groupe a accueilli deux nouveaux adhérents: la République de Chypre et la République de Turquie.

Le Groupe a réaffirmé que tous ses membres sont résolus à poursuivre les objectifs de la Convention sur les armes chimiques (CAC) et de la Convention sur les armes biologiques et à toxines (CABT), qui sont de débarrasser le monde de ces armes illégales et aveugles. Les pays participants ont confirmé leur volonté de mener à bien les négociations en cours à Genève en vue de conclure un protocole visant à renforcer la CABT.

Le Groupe a de nouveau exprimé l’opinion unanime de ses membres selon laquelle il est essentiel de prendre des mesures nationales efficaces et non discriminatoires en matière de licences d’exportation pour atteindre l’objectif de l’élimination des ACB fixé par les conventions, et pour encourager l’utilisation de la technologie chimique et biochimique à des fins pacifiques en s’assurant que les produits à double usage ne sont pas détournés pour fabriquer des ACB.

Le Groupe a reconnu que le contexte technique dans lequel se déroule la lutte contre la prolifération des armes chimiques et biologiques a changé. C’est pourquoi il a apporté plusieurs corrections aux listes communes sur lesquelles ses membres se fondent pour prendre des mesures sur une base nationale. Les pays participants ont notamment veillé à ce que leur position nationale respective à l’égard des transferts de mélanges de produits chimiques s’aligne sur les décisions prises récemment par l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques.

Le Groupe a aussi reconnu le rôle important que joue la transparence dans ses activités en approuvant la création d’un nouveau site Web, que l’on pourra bientôt consulter à En outre, il compte publier une brochure et un document détaillé qui décrivent sa lutte contre la prolifération des ACB.